gamal

Concours interuniversitaire ouest-africain 

La Guinée rafle 4 prix

Lomé la capitale togolaise a abrité du 23 au 30 septembre la 10eme session du réseau des étudiants en médecine de l’Afrique de l’Ouest (REMAO). La Guinée représentée des étudiants de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry a décroché 4 importantes distinctions.

Huit pays étaient au rendez-vous. Il s’agit du Sénégal, du Togo, du Burkina Faso, du Bénin, du Mali, du Niger, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée. Trois autres ont répondu à l’appel en qualité d’observateurs (France, Ghana, Hollande).    

Le drapeau  guinéen a comme d’habitude  été défendu par le cercle scientifique stomato-pharmacie et médecine (CESSPHAM), une structure de la faculté de médecine reconnue pour ses brillants résultats.

La compétition a reposé sur la communication scientifique et le jeu-génie. Pour la communication scientifique, les thèmes ont été annoncés aux différents candidats depuis le mois de juillet cela afin de faciliter la recherche. Même chose pour le jeu-génie où un questionnaire de 350 questions avait déjà été envoyé à chacun des pays.

La Guinée a décroché les prix suivants :

Malnutrition chez les enfants de 0 à 5 ans : 1er prix. Problématique de l’émigration des médecins ouest-africains : 2eme prix. Mortalité maternelle et néonatale : 3eme prix. Télémédecine en Afrique sub-saharienne : 3eme prix.

Les guinéens se feront malheureusement éliminer en jeu-génie dès le premier tour par les sénégalais et les togolais. Comme argument, la délégation venue de Conakry dira qu’elle n’a pas reçu en totalité les questions. Le questionnaire était composé de 1000 questions au lieu de 350 comme le croyait les étudiants de Gamal.

Outre le concours, les délégations ont visité les écoles, les plages du Togo et disposent désormais d’un carnet d’adresse bien rempli.

Lomé 2012 terminé, le REMAO se prépare à déposer ses valises en 2013 à Niamey au Niger pour encore célébrer la joie d’être de  la famille des futurs médecins de l’Afrique occidentale.

En attendant, un autre rendez-vous est prévu à Conakry en décembre prochain. Il sera organisé par la fédération des étudiants en sciences pharmaceutiques de l’Afrique de l’Ouest (FESPAO) en collaboration avec le CESSPHAM.

Thierno Ibrahima Diallo, 4eme année Médecine à l’UGANC.