Nzérékoré

La presse scolaire se cherche

A Nzérékoré, dans presque tous les collèges et lycées se trouvent installées des presses scolaires. Elles sont composées rien que d'élèves et permettent à travers les reportages et les débats, une large diffusion de l'information liée à l'actualité des écoles. Les élèves, animateurs de ces journaux, animés du souci d'informer, dénoncent  souvent en public, les actes contraires à la morale. Mais outre le cadre scolaire, la presse qui se multiplie dans les écoles de la capitale de la Guinée forestière, s'intéresse également à des faits relatifs à l'actualité politique, économique, culturelle, sportive…Elle tient ses informations des médias nationaux et internationaux.  La plupart des élèves évoluant dans ces journaux juvéniles estiment qu'ils ne sont pas forcement animés par le rêve de devenir journalistes. Ils affirment que leur engagement se justifie par leur volonté d'élargir l'éventail de leur expérience.

Cet objectif semble quelque part atteint dans la mesure où une bonne partie de ces journalistes en herbe se différencie des autres élèves tant par leur performance à l'oral qu'à l'écrit. Pourtant, tout n'est pas rose pour eux.  En dépit des immenses efforts qu’ils fournissent, ces jeunes sont confrontés à plusieurs difficultés notamment le manque de  moyens et d’appui. Ils se servent ainsi de leurs propres cahiers et  stylos pour rédiger leurs articles. Pire, ils ne sont même pas reconnus en tant que structures qui participent à l’animation des écoles. Ces journalistes en herbe sont souvent victimes de maladresse de la part des responsables. A tout cela s’ajoute le manque de formation.

C’est pour parer à ces problèmes que l’ONG Plan Guinée a organisé en 2010 et 2011 des ateliers de formation regroupant toute la presse scolaire de la ville de Nzérékoré. Plan Guinée répondait ainsi à une demande formulée par  certains proviseurs. En plus des cours reçus sur la charte de journalisme, sur la technique de rédaction d’un article de presse et sur le code de conduite des élèves, l’ONG a mis à la disposition des participants un certain nombre de documents illustrant le module enseigné. Plan Guinée a aussi remis à chaque école divers outils : paquets de rames, tableaux d’affichage, stylos, cahiers, microphones…). Cela a permis aux bénéficiaires d’améliorer leurs conditions de travail.

Au regard de l’impact de ces presses sur les élèves à travers la formation, la sensibilisation et la promotion de l’excellence en milieux scolaires, il est plus que jamais nécessaire de leur prêter main forte. Ceci constitue un bel exemple à imiter, car cela permet aux élèves de s’inscrire dans la logique du changement prônée par les autorités du système éducatif.  

marché nzé

Marché de Nzérékoré

 

          

Moustapha Baldé, L1 Sces Po UGLC Sonfonia