Association des élèves et étudiants musulmans de Guinée (AEEMG)

Journée culturelle de la section communale de Matoto

 

La cérémonie s'est déroulée le  03 février dernier au cinéma Mimo de Matoto.  Le thème choisi a porté sur «une jeunesse éduquée et avertie pour un développement sûr». Cette journée avait pour objectif de  montrer  à la jeunesse que l'islam est un facteur fondamental de cohésion et d'unité nationale, démontrer aussi aux jeunes que l'islam est un programme de vie générale et enfin exposer les genres de divertissement en Islam.

Tout a commencé par un match de gala qui a opposé les différentes sections communales de l'AEEMG de Conakry. La cérémonie a aussi été marquée par  des concours de mémorisation du coran, suivi de l'exposé du thème central par le conférencier Elhadj Mamadou Saliou Camara 2eme vice président du conseil national de la transition (CNT). Le conférencier dira que l'éducation des jeunes ne doit pas être dans la  rue, elle doit plutôt commencer dans les différentes familles et elle concerne tout le monde y compris l'école et l'État. Elhadj Sylla a ajouté que si la jeunesse est l'avenir d'un pays, pour que cet avenir soit sûr, il faut que la même jeunesse soit préparée.   Une jeunesse abandonnée, sans emploi, est une jeunesse vulnérable capable de vendre ses services pour de basses besognes a-t-il fait remarquer. Il fera notamment allusion aux conflits fratricides, à la prostitution, les vols à mains armées.

Pour éviter cela, Mamadou Saliou Camara pense qu'il faut le retour  à la source par l'éducation religieuse depuis l'enfance. Il terminera en invitant les parents, l'école, l'État, les leaders d'opinion, les partis politiques et les religieux à jouer leur rôle afin d'obtenir un développement sûr.

Pour sa part Mouctar Diallo président des Nouvelles forces démocratiques (NFD) et ancien membre de l'association des élèves et étudiants musulmans de Guinée (AEEMG) a invité les jeunes élèves et étudiant au courage.  Il est allé plus loin pour dire si un jeune veut réussir, il doit être ambitieux, avoir des objectifs qui puissent lui permettre d'atteindre le but vis. Le président des NFD a donné son exemple aux jeunes pour leur dire qu'il n'est pas facile d'allier les études avec d'autres activités ''moi je suis actuellement en difficulté, je suis une formation à distance mais je vous avoue que j'ai beaucoup de difficultés. Ce n'est pas évident d'être actif  dans la vie et continuer les études. Pendant que vous êtes étudiant ou élèves, pendant que c'est votre principale activité profitez en au maximum pour étudier très bien et être parmi les meilleurs''

Satisfait de la réussite de cette journée culturelle, le président de la section communale AEEMG de Matoto Cheik Ibrahim Bamba a profité pour annoncer l'une des perspectives de sa section pour l'année 2013. Il s'agit de faire la promotion et l'épanouissement l'Islam, à travers l'implantation des antennes de l'association des élèves et étudiants de musulmans de Guinée dans tous les établissements de la commune de Matoto.

La fin de la journée a été marquée par la proclamation des résultats des différents concours, la remise des cadeaux aux lauréats et une prière pour la réussite de la jeunesse guinéenne pour  une paix durable dan le pays.

Mouctar Bourwal BAH