A Kindia, le constat est le même dans les écoles que nous avons sillonnés. L’heure est aux préparatifs des évaluations finales.
Quelques élèves ont malgré tout des craintes. Marie Antoinette, de la TSS au GS Emmaüs Stéphane dit que plus la date approche, plus l’inquiétude grandie. Dans cette école, les responsables assurent avoir pris des dispositions pour favoriser la réussite des candidats. Abel Kamano, conseiller à l’éducation rassure ‘’tout dépend des préparatifs. Nous avons instaurés un système d’internat. Il y aussi la restitution par les élèves candidats de 2 leçons avant de rentrer à la maison.’’
Au groupe scolaire Lansana Conté, les autorités affirment que les préparatifs ont débuté depuis octobre. Savané Loucinet, directeur des études estime qu’avec les résultats des examens blancs, ses élèves sont prêts à 95% à affronter les examens réels.
Un enseignant nous a confié que les programmes sont à 100% achevés.
Soumah Naby Moussa, licence 2 sociologie au CUK