Escroquerie

Un prof perd 4 millions de francs

L'acte s'est passé en pleine journée et en pleine circulation le lundi 4 janvier, entre le palais du peuple de Conakry et le pont du 8 novembre sur l’autoroute Fidèle Castro à la porte du centre-ville. Selon des sources citées par la radio nationale,  la victime était transportée par un motard lorsque son braqueur lui aussi en moto lui a arraché son sac dans lequel se trouvait une somme de quatre millions de francs guinéens. Mamady Kandet professeur d'université  explique qu’il était arrêté vers l'Archevêché où il y avait assez de monde à la recherche de taxi.  Il est resté sur place pendant 30 minutes et un monsieur est venu sur une moto lui proposer d’aller avec lui. Il poursuit, ‘‘j'avais quatre millions de francs guinéens dans un caoutchouc plastique pour les dépenses de la famille. Au niveau du palais du peuple, un motard m’a arraché mon sac avant de partir avec". Mamady Kandet a tenté de pourchasser son braqueur mais en vain. La victime s'indigne du comportement de la police qui est restée selon elle indifférents. " Je suis allé au commissariat central de Conakry 1 pour porter plainte, on me dit de payer quarante milles francs guinéens pour l'acquisition d'un certificat de perte, de ceci ou de cela’’. Par ailleurs, Mamady Kandet appelle l'Etat au secours. "Dès qu'un citoyen a un problème, la police doit agir avec sérieux avant de demander  l’argent. Un pays qui n’a pas de police, c'est un pays anéanti’’.

Source : RTG